Rosette Laberge

e suis née à Jonquière un 24 avril. Je suis la plus vieille d’une famille de 5 enfants, j’ai 2 frères et 2 sœurs. Mon père et mon oncle exploitaient la ferme de mon grand-père. Comme bien des femmes de son époque, ma mère était à la maison. Chaque jour de l’été, elle nous emmenait pique-niquer au petit lac aux limites de la ferme. Les jours de pluie, on s’installait sur la galerie. Outre les pique-nique avec ma mère, j’ai passé mon enfance dans les arrière-boutiques de bijouterie avec ma grand-mère paternelle. Je détestais me salir les mains, mais surtout je détestais les poupées. J’ai passé mon enfance dans le monde des grands, à les écouter mais surtout à les observer. Déjà, je m’inventais des histoires à partir de ce que je voyais. Ce que j’ai de plus précieux, ce sont mes deux fils. Ils sont aussi les deux personnes qui croient le plus en moi. Je leur dois beaucoup. Nicolas, le plus vieux, est un battant avec une force de caractère rare. Il fonce dans la vie. Il m’a donné quatre adorables petits-enfants. Lucas est, quant à lui, un artiste en devenir. Il m’apporte beaucoup en matière d’écriture. Grâce à lui, j’ai appris la différence entre écrire pour être lue et écrire pour toucher les gens.