Un automne à Madison L'histoire d'une GPA
Un automne à Madison L'histoire d'une GPA

Un automne à Madison

L'histoire d'une GPA

Comment réaliser son désir de paternité lorsqu'on est un couple d'hommes ?

Un automne à Madison est un récit autobiographique racontant le périple d'un couple d'hommes pour devenir parents. Coparentalité avortée, passage devant un juge d'instruction, mêlés malgré eux à une affaire explosive, ils finiront par faire le choix d'une GPA aux États-Unis, dans l'état rural du Wisconsin.

Un automne à Madison, c'est l'histoire d'une famille qui va naître sous les yeux du lecteur, tout au long d'un parcours parsemé de belles rencontres. Dans ce récit, l’auteur affirme qu'il est nécessaire de légiférer au sujet d'une "GPA éthique" pour éviter les dérives engendrées par le désespoir.

Un automne à Madison est une histoire pleine de sensibilité qui invite le lecteur à réfléchir sur la notion de famille.

Le récit touchant d'une lutte pour la parentalité menée avec détermination.

EXTRAIT

Un souhait, un désir, un besoin, une nécessité, une évidence. Et c’est notre chemin de vie qui nous a amenés vers ce qui n’était pas notre premier choix : la gestation pour autrui, communément appelée GPA.
D’ailleurs, au début de notre histoire, nous n’avions pas envisagé de devenir parents un jour. Parce que nous pensions qu’un enfant avait besoin d’un homme et d’une femme pour bien se développer, d’un père et d’une mère. Ça a l’air tellement évident. On nous l’a tellement inculqué. Seuls des égoïstes irresponsables pouvaient faire un choix autre, en toute conscience. Et puis c’était notre histoire aussi, même si nos parents avaient fini par divorcer.
Mais ce choix qui agite encore notre société, ce choix qui mobilise une foule de gens dans la rue, une foule d’hommes, de femmes qui proposent une vision du monde diamétralement opposée à la mienne et qui pourraient pourtant défendre d’autres causes autour de l’enfance, il y en a tant ; ces hommes, ces femmes qui préfèrent manifester leur peur de l’inconnu de façon virulente, leur haine, pour une minorité d’entre eux j’ose l’espérer, envers tout ce qui ne leur ressemble pas alors que l’on parle d’amour ; ces hommes, ces femmes qui affirment savoir qui mérite d’être parents et qui ne le mérite pas ; ces hommes, ces femmes, qui pour cacher leur ignorance et légitimer leurs comportements préfèrent céder à la facilité de la pensée prête à consommer et parlent de marchandisation du corps ; ce choix, aussi discutable puisse-t-il être dans la société française, ce choix, nous avons fini par le faire.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

EPUB

EPUB