011b63eeb6993b5315ade063f11780851a4d67

Supercherie coloniale

Pourquoi ce livre ?

Pour démontrer la vacuité, mais aussi le danger du discours que propage, depuis quelques années, au fil des livres, un collectif' de chercheurs (Bancel, Blanchard, Lemaire), d'après lequel la France aurait été pourvue d'une culture coloniale puis impériale (1870-1962), qui déboucherait aujourd'hui sur une fracture coloniale.

Avec dans la pochette surprise la découverte des nouveaux Indigènes de la République et la crise des banlieues !

Stop au bourrage de crâne colonial !

Mes amis m'ont dissuadé d'écrire ce livre.

Ils répétaient : Ces chercheurs ne sont pas sérieux. Laisses-les à leurs bavardages ! Ce soufflé dégonflera vite ! Et comment peux-tu lire ces écritures insensées ?

Je suis tout à fait d'accord, mais à partir du moment où des gens sérieux prennent au sérieux ce genre d'ouvrage, avec le concours des médias, et que leur contenu, la thèse pseudo scientifique qu'ils défendent, fournit des aliments idéologiques inespérés, soit disant scientifiques, à des mouvements associatifs ou politiques, pour-quoi ne pas contredire point par point, le discours qu'ils n'ont pas réussi à démontrer, quant au rôle de la presse, des livres scolaires, des expositions coloniales, des cartes postales, des affiches, et de la propagande coloniale dans la formation d'une culture coloniale ou impériale.

Book details

About the author

Jean-Pierre Renaud

Ancien élève de l'Ecole Nationale de la France d'Outre Mer, Licencié en droit, Docteur es sciences économiques, officier de SAS en Algérie (Soummam) et ancien haut fonctionnaire au ministère de l'Intérieur.Jean-Pierre RENAUD est auteur de différents ouvrages:- Paris, un état dans l'état (1993)- La méthode Chirac (1997)- Chemins obliques (1998)- Guerre d'Algérie - Vallée de la Soumman (2003)- Supercheries coloniales- Le vent des mots, le vent des maux, le vent du large

Where to buy

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

,