Bada3d8a97c69fe32b5ea1dec549d444e69ea5

Eikona

Roman contemporain

Entre interrogation et dégoût, le travail quotidien devant son écran d’ordinateur lui pèse de plus en plus. Il a l’impression d’y perdre son énergie et que la machine siphonne inexorablement sa force vitale et mentale ; il sort le soir vidé, sec, légèrement hagard et comme encore happé par une main qui l’aurait emmené vers des dédales labyrinthiques, tortueux et obscurs, absorbant tous les jours un peu plus sa créativité, sa résistance, son envie de liberté, ses fragiles moments de vie… Il regarde ses collègues, suspendus à leurs appareils, oreillettes et casques virtuels délimitant leurs territoires étroits, déambulant dans les « open spaces », pressés, stressés, virevoltant dans leurs espaces clos, donnant les ordres ou les consignes à l’autre bout du monde, toujours inquiets du temps qui file, du temps qu’ils n’ont pas. Le temps, lui, il s’en inquiète et s’interroge. Change-t-il vraiment d’ailleurs ce temps, que tous les jours les commentateurs qualifient et décrivent : pas assez ou trop chaud, trop froid, trop venteux, trop ou pas assez c’est selon, mais jamais satisfaits, jamais contents… C’est lors d’une de ses « errances », d’une de ses « respirations vagabondes », tentant de renouer avec le vent et le ciel, l’air et l’espace au détour du fleuve et de son écume, qu’une partie de son malaise va trouver sa cause et son explication. Sera-t-il rassuré, lui qui sait déjà confusément que toute cette agitation est bien futile, pire encore peut-être, contrôlée et voulue…

Book details

About the author

Jean-Christophe Marchand

Jean-Christophe Marchand est né en Charente en 1954. Il a passé plusieurs années dans le Pacifique sud, est revenu en Dordogne, correcteur, journaliste, maçon, puis s’est installé dans le sud de la France. Responsable d’une association d’insertion dans l’Hérault pendant plus de 20 ans, il n’a jamais cessé d’écrire et a publié « Elio suivi de La Veste » en 2012, « La deuxième lune » en 2014, « L’homme qui changeait de couleur », en 2016, « Eikona » en 2019 est son quatrième roman.Histoires courtes mais denses, ouvrant sur des univers nouveaux et insoupçonnés, projetant le réel un peu plus loin pour deviner ce qu’il va devenir, l’auteur, par le moyen de l’anticipation, pousse le présent pour tenter de dire que c’est bien l’homme qui s’engage dans une vois sans issue et qu’il est responsable de son propre enfer.Cependant, la chute permet toujours de rebondir, de synthétiser la compréhension qui redonne espoir, d’envisager un à-venir, une espérance, une prise de conscience.

Where to buy

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like