Critique de la pensée sociologique Cours au Collège de France (1970-1971 et 1971-1972)

Critique de la pensée sociologique

Cours au Collège de France (1970-1971 et 1971-1972)

Voici rassemblés les deux premiers cours prononcés au Collège de France par Raymond Aron de 1970 à 1972. Ils ne marquent pas seulement l’entrée de l’auteur dans cette prestigieuse institution mais aussi une étape dans sa pensée. Comment et pourquoi passer d’une raison critique de l’histoire à une critique de la pensée sociologique ? Il ne s’agit pas de défendre une discipline académique, mais de définir la nécessité pour le philosophe de prendre acte du fait que la société constitue le caractère principal de notre époque. Il faut donc embrasser l’ensemble de l’existence des individus en tant qu’êtres sociaux, définir une méthode de connaissance de la société, tout en pensant celle-ci dans ses évolutions. Cela implique de porter sur les événements contemporains un jugement critique. Raymond Aron s’inscrit ici dans la suite des grands penseurs avec lesquels il a dialogué toute sa vie : Karl Marx, Max Weber, Auguste Comte, mais aussi les économistes et les sociologues de notre époque. Ce qui était nécessaire en 1970 l’est plus encore aujourd’hui. Le regard de Raymond Aron et la méthode qu’il n’a cessé de mettre à l’épreuve des faits demeurent essentiels si nous voulons analyser les transformations du monde dans lequel nous vivons et plus encore tenter d’influer son évolution. Raymond Aron (1905-1983) a enseigné au Collège de France de 1970 à 1978. 

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

EPUB PDF