Le sport devient, progressivement, un véritable phénomène économique dans les pays développés. Ce nouveau statut s'explique tout à la fois par le nombre de pratiquants, de spectateurs, et d'athlètes professionnels. La médiatisation croissante des principaux événements (Jeux olympiques, coupe du monde de football, Tour de France cycliste, Internationaux de France de Roland Garros, grand prix de formule 1) élargit l'audience du sport dans des proportions considérables. De fait, de plus en plus de firmes multinationales investissent le champ sportif, soit comme sponsor, soit comme opérateur. Ainsi, le sport se transforme en une activité économique, qu'il convient d'analyser. L'ambition de cet ouvrage est double : participer à la construction d'une discipline, l'économie du sport, de création récente et en voie de développement ; mobiliser certains des instruments analytiques des grands corpus théoriques, pour dépasser une vision descriptive, et approfondir l'interprétation d'un vaste domaine. Quel volume, et quelle répartition spatiale des équipements, faut-il réaliser sur un territoire donné, pour concilier efficacité et équité ? Comment justifier les inégalités de salaires sur le marché du travail sportif ? Quelles sont les conséquences de l'arrêt Bosman sur l'organisation du football européen ? Comment expliquer le monopole de L'Équipe sur le marché de la presse quotidienne spécialisée ? Quel est le mode de détermination des droits de retransmission télévisée ? Quel est l'avenir du sport à la télévision, avec le développement du "pay per view" ? Quelles sont les retombées économiques du sport, et leur impact sur l'environnement ? Ce livre propose un état rigoureux, structuré, et accessible des connaissances, dans leur double dimension théorique et empirique, qui devrait satisfaire l'attente d'un vaste public d'étudiants, d'enseignants, de chercheurs, de dirigeants sportifs, de journalistes et d'amateurs de sports.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

PDF